Par Nicolas Baret, Auteur du Blog « Passionnément Patron »

Tout d’abord qu’est-ce que la culture positive au travail ?

On entend souvent parler de culture d’entreprise. C’est un ensemble de connaissances, de valeurs et de comportements qui facilitent le fonctionnement d’une entreprise tout en étant partagé par la plupart de ses membres. C’est un élément moteur au sein d’une équipe aussi bien pour les start-up que pour les grosses entreprises. Toutes doivent être préoccupées par la culture de l’entreprise qui va déterminer l’identité de la société. La culture positive se base sur plusieurs critères tels qu’une bonne communication, une relation saine et durable entre les employés, un environnement positif de travail et une détermination claire des valeurs de l’entreprise et d’une culture de travail. La culture d’entreprise revient à « donner un sens au travail des employés, leur fournir des compétences clés qui enrichiront leur parcours professionnel ». Les managers ont l’obligation de maintenir la culture positive de l’entreprise car si les employés ne sont pas satisfaits de l’environnement pesant, ils pourront démissionner ce qui nuira à la société.

La culture d’entreprise à plusieurs avantages comme par exemple :

  • Un avantage en termes d’image

Une culture de l’entreprise est essentielle pour aider l’organisation et ainsi se différencier de la concurrence. La culture de l’entreprise représente un véritable atout en termes d’image, que ce soit en externe auprès des consommateurs comme en interne auprès des collaborateurs. L’impact sur ces derniers est immédiat puisqu’elle renforce la motivation et devint source de cohésion, limitant ainsi les éventuels conflits. Pour ce qui est des clients et consommateurs, la culture d’entreprise véhicule une image positive et dynamique, apportant un sentiment de proximité.

  • Un avantage en termes de compétitivité

L’autre impact positif de la culture d’entreprise sur les salariés et collaborateurs s’exprime en termes de compétitivité. En effet, en favorisant l’appartenance à une entité précise, la culture vient accroitre les performances de chacun. C’est un formidable moyen d’attirer de nouveaux candidats motivés à l’embauche. D’ailleurs, à ce propos, la culture d’entreprise est souvent prise en compte au moment de la sélection et du choix des futurs collaborateurs.

Quelques solutions concrètes pour mener à bien la culture d’entreprise :

Il est essentiel que les chefs d’entreprise et les leaders construisent et maintiennent une culture d’entreprise à haute performance. Ils doivent apprendre à leurs managers à diriger de manière motivante et positive.

Quelles solutions concrètes :

-Organiser un groupe de réflexion avec toute l’équipe une fois par semaine

-Mettre en place une conciergerie d’entreprise pour alléger le quotidien des collaborateurs

-Instaurer des séminaires, des actions « incentives » pour souder les esprits

-Instaurer des journées de formation

-Laisser davantage d’autonomie pour que chacun puisse exprimer et développer ses compétences et ses attentes.

Entreprendre en couple : Bulle de bonheur ou cauchemar au travail ?

« Travailler en couple peut comporter des atouts indiscutables pour reprendre ou créer un business.

Quels meilleurs associés qu’un couple de personnes qui sont vouées l’une à l’autre, qui partagent l’envie d’un même destin et qui se connaissent humainement comme personne. Quelle formidable occasion aussi de pouvoir réaliser avec celle ou celui qui partage votre vie un projet professionnel dans lequel forger l’espoir d’une vie encore mieux épanouie.

Si cela peut sembler séduisant sur le papier, travailler en couple peut s’avérer beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraît dans la pratique si on ne prend pas quelques précautions au préalable.

Si avec votre moitié(e ), un simple regard suffit à vous comprendre et à ressentir les attentes de l’autre, que votre état fusionnel est tel que ce que désire l’un, l’autre le désire aussi, si votre amour est plus fort que toutes les difficultés de ce monde tant que vous êtes ensemble… bref, si vous êtes ce couple idéal dont  beaucoup rêvent, cet article ne vous concerne pas ! En revanche, s’il vous reste encore quelques petits progrès à réaliser pour vous approcher de ce rêve de la vie à deux, mon retour d’expérience sur la collaboration professionnelle en couple pourra vous être utile et vous permettra, Messieurs, de moins fréquenter la chambre d’amis 😉

Car pour réussir à vous épanouir dans votre vie de couple au travail, il conviendra de pouvoir appliquer les mêmes recettes que celles appliquées à votre vie sentimentale et qui font que votre couple est solide et durable. Des points forts de votre couple découleront les mêmes points forts pour votre collaboration et inversement.

Oubliez tout de suite l’idée de vous lancer dans un projet professionnel pour compenser une relation qui ne fonctionnerait pas à la maison ou pire, pour relancer votre couple. Rares sont les couples fragiles qui survivent à un échec professionnel.

Il convient donc de bien se connaître intimement avant de s’engager à deux dans une telle aventure de sorte à créer une future relation professionnelle qui optimise vos complémentarités du quotidien dans votre travail.

Mon épouse a rejoint mon entreprise quelques années après la création de celle-ci.

L’histoire (peu banale) d’une jeune créatrice d’entreprise de services à la personne franchisée à Sarlat (24) et de son franchiseur de l’époque qui aboutira  quelques années plus tard à la création d’un tandem que je forme désormais avec celle qui est, entre temps, devenue ma femme, la Directrice des Ressources humaines de mon entreprise et mon associée. Rien que ça !

En vous donnant la recette pour une bonne relation de couple au travail, je ne suis pas certain de vous donner aussi de bons conseils pour plus être heureux dans votre vie de couple tout court. Ça, ce sera à vous de voir.

Voici donc quelques conseils pour bonifier votre vie à deux par le partage d’une vie professionnelle épanouissante.

  • Partager les mêmes valeurs et la même vision pour l’entreprise

Le partage de mêmes valeurs et d’une même vision pour votre projet est plus un prérequis qu’un conseil pour travailler en couple (comme avec n’importe quel associé ou collaborateur d’ailleurs).

Avant de vous lancer en amoureux dans un projet ou de rejoindre celui d’un ou d’une conjointe, validez bien ensemble ce qui est indispensable pour chacun d’entre vous dans vos futures relations de travail.

  • Bien répartir le travail selon vos complémentarités 

 

Je crois avec force que la réussite de la vie à deux repose avant tout sur la capacité de chacune des composantes du couple à apporter à l’autre partie ce à quoi elle aspire. Si tant-est que chacun sache vraiment à quoi il aspire dans sa vie. Il est donc primordial de bien vous répartir les rôles selon vos compétences et vos complémentarités du quotidienNe décidez pas de confier les tâches de gestion à Monsieur s’il ne sait pas où sont les papiers à la maison !

Répartissez-vous la charge de travail le plus équitablement possible en tenant compte de vos appétences au travail afin que chacun prennent du plaisir au quotidien. A contrario, évitez de vous débarrasser des tâches ennuyeuses sur votre conjoint sans son accord aux risques de tensions inéluctables (et de petits règlements de comptes qui ne manqueront pas de surgir à un moment).

  • Bien cloisonner la maison et le travail 

C’est sans doute ce qu’il y a de plus difficile à faire au début, dans l’engouement de la collaboration.

On se dit, qu’il n’y a rien de mal à parler de « notre » projet, de cette passion commune qui nous anime, porteuse d’espoir d’une nouvelle vie plus heureuse ensemble, mais c’est préparer, sans le savoir, le terrain aux jours où les problèmes et les désaccords vont commencer à frapper à la porte de votre foyer. Obligez-vous à ne pas emporter le « professionnel » à la maison et le « personnel’ au travail. Maison et travail sont chacun des bulles que vous devez préserver. Il y a rien de pire dans une relation professionnelle que de se « faire la tête » au travail et de poursuivre la petite embrouille à la maison (et inversement). Servez-vous justement de ces bulles comme d’un terrain neutre pour vous réparer ensemble. N’oubliez jamais que les situations d’ inquiétude en entreprise sont suffisamment nombreuses pour s’éviter des petits soucis secondaires.

  • Ne pas travailler toute la journée ensemble 

Sauf à être dans la recherche d’une relation fusionnelle avec votre partenaire, obligez-vous à rester chacun de votre côté le plus souvent possible. Chacun des membres du couple a besoin d’éprouver de la satisfaction à faire lui-même ce qu’il a à faire et de montrer aussi à l’autre qu’il est utile aux deux. Faites-vous confiance. En faisant ainsi, vous conserverez ce plaisir de vous retrouver et de vous raconter vos journées. L’amour ne s’entretient-il pas par notre besoin d’être tous les jours surpris par celui ou celle que l’on aime ?

  • Bien discuter et s’accorder avant toutes prises de décisions importantes

Quelques-soient la position hiérarchique de l’un ou de l’autre membre du couple dans l’organigramme ou le sujet, en couple, les décisions importantes se discutent et se prennent à deux.

La vraie force du travail en couple c’est la confiance qui repose sur vos intérêts communs. Votre moitié doit toujours pouvoir au moins vous donner son opinion sur les décisions importantes que vous prenez car c’est sans doute la seule personne de votre entreprise qui connait les faiblesses qui vous conduisent à agir de certaines manières. Même si cela ne vous fera parfois pas toujours plaisir parce qu’il/elle ne vous dit pas ce que vous souhaiteriez entendre, l’avis de votre partenaire sera toujours bienveillant envers vous et soucieux des intérêts de votre entreprise avant les siens.

  • S’obliger à ne pas tout faire ensemble 

Là encore, sauf à être dans un rapport fusionnel, ne faites pas tout ensemble.

Cherchez à vous enrichir personnellement et professionnellement chacun de votre côté pour cultiver des points de vue différents qui vous permettront d’examiner un même problème sous des angles différents.

Pour votre couple, se sera aussi l’occasion d’avoir de nouvelles choses à vous raconter régulièrement.

  • Rémunération au sein du couple : sujet glissant !

S’il peut paraitre évident de rémunérer chaque conjoint selon le poste opérationnel qu’il occupe, son expérience, les risques pris personnellement… la rémunération est un sujet à haut risque quand on travaille en couple.

Si on oublie une époque où les conjointes de collaborateurs n’étaient pas rémunérées mais travaillaient autant que leurs maris tout au long de leur vie, la première possibilité est donc de rémunérer chaque conjoint selon l’emploi qu’il occupe ou ce qu’il rapporte à l’entreprise. Bien que juste, ce système peut créer des écarts de salaires entre les deux conjoints pourtant investis de la même manière dans leur entreprise.

L’autre possibilité est aussi de rémunérer à part égale chaque conjoint, quelque-soit sa mission ou ce qu’il génère directement. Bien qu’équitable, ce système peut créer un sentiment d’injustice au sein du couple mais permettra aussi à celui ou celle qui est plus préposé à la logistique familiale de ne pas ressentir ce travail utile au couple dans son organisation comme déconsidéré.

Sur ce sujet, j’ai longtemps rémunéré mon épouse sur la base de ce que je considérais comme un bon salaire de DRH pour une PME comme la nôtre. Un mode de  rémunération qui enfermait toutefois celle-ci dans le versement d’une rémunération fixe, inférieure à la mienne, ne tenant ni compte de ses performances ou de son investissement malgré, en revanche, les mêmes conséquences personnelles pour elle si notre entreprise venait à défaillir. J’ai donc décidé il y a quelque temps d’additionner nos salaires mensuels et de diviser la somme par deux pour que nous soyons rémunérés à parts égales et sans surcoût pour notre entreprise qui ne pouvait pas se le permettre. Si notre foyer n’a pas gagné en pouvoir d’achat, il a par contre gagné en sérénité sur cette question.

Là encore, chacun fera comme bon lui semble mais travailler en couple c’est considérer d’être associé dans la vie en général avec la même prise de risques.

Je pourrais écrire un livre sur ce sujet tellement cette aventure de l’entreprenariat en couple est une expérience riche et forte en émotion et que je ne regrette pas de vivre tant elle m’apporte au quotidien.

A vos plumes pour commenter cet article si vous êtes concernés ou souhaitez des précisions »